COMMUNIQUÉ DES COMITÉS DE MONTREUIL AU SOIR DU 2ème TOUR DES ÉLECTIONS MUNICIPALES Le 31 mars 2014, 2 heures

COMMUNIQUÉ DES COMITÉS DE MONTREUIL
AU SOIR DU 2E TOUR
DES ÉLECTIONS MUNICIPALES

Le 31 mars 2014, 2 heures

[Communiqué du POI Montreuil 30 mars 2014] Le résultat obtenu par la liste Ma ville/J’y crois (soutenue par le Comité des citoyens montreuillois et le Parti ouvrier indépendant) au 2eme tour de l’élection municipale de Montreuil constitue un puissant encouragement au combat de résistance contre la politique du gouvernement Hollande et de l’Union européenne.

Certes, notre liste ne l’a pas emporté (1).

Mais ce deuxième tour a accentué  le caractère de classe du vote qui s’était déjà exprimé le 23 mars. D’un côté l’alliance PS/Verts/Front de gauche perd 1500 voix par rapport à leur résultat du 1er tour. De l’autre côté, notre liste progresse de 3200 voix (+44%) . Ce résultat est du à une extraordinaire mobilisation dans les quartiers populaires, aux Ruffins, à La Noue, aux Morillons, à la Boissière, où notre liste dépasse souvent les 50% et même les 60% (avec pour effet un recul de l’abstention entre les deux tours, à l’encontre de la tendance nationale). Ce vote de classe exprime une claire volonté de combattre la politique du gouvernement et son pacte de responsabilité. 

Au moment même où le PS et le gouvernement essuyaient la plus cinglante défaite de leur histoire, il aura donc fallu que les dirigeants du PCF avec Patrice Besssac volent à leur secours en scellant l’alliance Hammadi/Dufriche/Bessac pour vendre Montreuil et ses habitants à la métropole du Grand Paris et à Claude Bartolone.  

Ce coup de force ordonné par les dirigeants du Parti communiste français signifie qu’ils ont décidé de faire passer le “pacte de responsabilité” de Hollande et de l’Union européenne, pacte qui ampute de 50 milliards d’euros les dépenses publiques et pille les allocations familiales. 

En plaçant notre liste largement en tête dans tous les bureaux de vote correspondant aux quartiers ouvriers et populaires, les travailleurs, les jeunes des cités et des quartiers, les retraités, les mères de familles, se sont mobilisés en un élan considérable pour dire : nous n’acceptons pas ce que les appareils des partis institutionnels veulent nous imposer, nous n’acceptons pas de voir détruire le Montreuil ouvrier et populaire, nous n’acceptons pas que se poursuive la politique de Voynet, nous voulons nous battre et nous organiser pour faire prévaloir nos droits.

Cette réponse du Montreuil ouvrier et populaire s’inscrit dans le mouvement général qui, dans tout le pays voit rejeter et condamner la politique du gouvernement Hollande-Ayrault, son “pacte de responsabilité” et son accord avec le Médef et la politique de l’Union européenne.

Bien que battu, Hollande ne renonce pas. Le nouveau gouvernement “remanié” qu’il va annoncer prochainement va chercher, coûte que coûte, à imposer son “pacte de responsabilité” et toutes les destructions qui l’accompagnent. Ils vont chercher à imposer la métropole du Grand Paris, les 10 millions d’euros pris à la ville de Montreuil pour rembourser la dette des capitalistes et banquiers.

Les 10496 montreuilloises et montreuillois qui ont voté pour notre liste ont confié un mandat aux élus du CCM et du POI. Au sein du conseil municipal, appuyés sur la population de Montreuil, ils agiront comme ils s’y sont engagés pour défendre la population, en commençant par exiger l’abrogation de la délibération de l’ancien conseil municipal sur les rythmes scolaires, la sortie d’Est Ensemble et la non-mise en place du Grand Paris afin de rétablir Montreuil dans toute sa souveraineté. Le mandat est clair: aider à organiser la mobilisation de toute la population contre un gouvernement qui cherche à l’étrangler et contre  toutes les tentatives de l’équipe Bessac/Dufriche/Hammadi de poursuivre la politique de Voynet.

Ce mandat, nous l’accomplirons en nous inscrivant dans le mouvement de résistance qui grandit dans tout le pays contre la politique du gouvernement au service de l’Union européenne et de la classe capitaliste.

Nous, Parti ouvrier indépendant, nous avons participé à constitution et à la campagne de cette liste, au coude à coude dans l’unité avec nos camarades du Comité des citoyens montreuillois. Nous nous félicitons que l’accord passé entre nous – qui n’était pas “combine” ou  “magouille”, mais un accord basé sur une volonté commune de faire prévaloir les intérêts de la population – ait servi de socle aux résultats de la liste. Nous nous félicitons de l’esprit de coopération fraternelle qui s’est noué entre les militants du POI et les camarades du CCM et nous souhaitons qu’elle se poursuive.

Pour notre part, nous prenons l’engagement solennel d’appliquer en toute circonstance le mandat d’aider à organiser le combat contre ce gouvernement de misère et de chômage, d’aider à faire prévaloir chacun des engagements qui ont conduit cette liste, d’aider la population à se défendre, à combattre, à se mobiliser et à vaincre. 

A cet effet, nous vous invitons tous, membres ou non du Parti ouvrier indépendant, à l’assemblée de bilan qui se tiendra mercredi 2 avril, 19 heures, salle du restaurant du centre Jean-Lurçat, place du marché Croix de Chavaux.

Les comités du POI de Montreuil.

(1) Liste Bessac/Dufriche/Hammadi : 10950 voix, 37,06 %, 38 élus (dont 11 EELV, 10 PS, 6 PCF…)
Liste Ma ville/j’y crois : 10496 voix, 35,39%, 10 élus
Liste Laporte (droite) : 5381 voix, 18,15%, 5 élus
Liste Viprey, 2787 voix, 9,4%, 2 élus

Laissez vos remarques et propositions

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s