Rythmes scolaires – Christel Keiser au conseil municipal du 15 mai : « Monsieur le maire, ce n’est pas la réforme qui est assouplie mais le principe de l’égalité des droits dans l’école républicaine ! »

Christel Keiser, élue au conseil municipal, est intervenue en séance, jeudi dernier, 15 mai, au nom du groupe « Ma ville j’y crois« , sur l’exigence d’annulation de la mise en oeuvre de la réforme Peillon-Hamon des « rythmes scolaires« .

Elle s’adresse en séance au maire de Montreuil, M.Bessac,:  » Vous avez osé déclarer aux représentants syndicaux que vous avez reçus lundi, je vous cite :  » Nous ne serons pas prêt pour une quelconque application de qualité «  et vous avez redit tout à l’heure : « il y a de véritables difficultés de mise en oeuvre de cette réforme ».

« Je crois que les 11 000 enfants scolarisés à Montreuil méritent mieux que cela, Monsieur le Maire. Quand on n’est pas prêt on ne se lance pas ! Et ne pas se lancer dans la mise en oeuvre de cette réforme serait un encouragement pour tous les parents, les instituteurs et les personnels concernés, un appel à résister à cette réforme afin qu’elle ne soit pas mise en oeuvre.

« Pour notre part, et j’en terminerai, nous approuvons et soutenons les exigences de la majorité des parents et des enseignants de Montreuil, de leurs syndicats, à savoir : le retrait des décrets Hamon et Peillon ainsi que l’annulation par ce conseil municipal de la délibération du 21 novembre 2013 et le renoncement d’appliquer la réforme des rythmes scolaires à la rentrée. Je vous remercie ».

Laissez vos remarques et propositions

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s